Prépa

Les enjeux des concours en admissions parallèles

La grande majorité y compris les écoles les plus prestigieuses proposent à côté de leurs admissions classiques post bac et post prépa d’autres voies pour intégrer la 1ère (BAC+2) ou la 2ème (BAC+3) année du cursus Grande Ecole. Appelées « admissions parallèles » elles se font également par le biais de concours, les plus connus, Tremplin et Passerelle. Dans la moitié des ESC, les étudiants intégrés par la voie des admissions en parallèles sont plus nombreux que les étudiants issus de prépa (nombre de places offertes dans les écoles plus conséquentes pour les admissions parallèles).
Objectif des écoles : diversifier les profils, Objectifs des candidats : enrichir son profil, intégrer une Grande Ecole.
La sélection des candidats se fait sur dossier et par des épreuves écrites et des épreuves orales : test d’aptitude, langue, synthèse, entretien de motivation et oral d’anglais. Les coefficients et le temps des épreuves varient en fonction des écoles.

Origine des candidats aux principaux concours

Comment intégrer une Grande Ecole en admissions parallèles ?

La majorité des écoles sélectionnent par les concours Passerelle et Tremplin avec un concours à BAC+2 pour un accès en 1ère année (Passerelle 1 et Tremplin 1) et un concours à BAC+3 pour une entrée en 2ème année (Passerelle 2 et Tremplin 2). HEC, ESCP Europe et quelques écoles Supérieures de Commerce de province recrutent par un concours appelé « admission directe », les élèves intègrent la 1ère année du cycle Master de ces écoles.

Les inscriptions aux concours en admissions parallèles se font se font sur les sites des concours directement.

Quels sont les enjeux des concours en admissions parallèles ?

  • être classé parmi les meilleurs au concours écrit pour accéder aux oraux
  • avoir une solide motivation pour le projet d’études et connaître les points forts des écoles visées
  • apprendre à vaincre le stress inhérent à l’ambiance « concours »
  • maîtriser la méthodologie spécifique aux différentes épreuves, souvent inédites, ainsi que les applications des notions fondamentales du programme
  • s’entraîner en conditions réelles pour se familiariser aux concours et mieux gérer le temps

Comment intégrer une Grande Ecole en admissions parallèles ?

Les écoles sélectionnent globalement sur le même type d’épreuves. En général ces épreuves écrites, dites épreuves d’admissibilités, sont au nombre de trois ou quatre à l’écrit, puis l’entretien de motivation et l’oral d’anglais, dites épreuves d’admissions, viennent finaliser le recrutement des élèves.

Phase d’admissibilité

  • Test d’aptitude :Toutes les écoles demandent de passer l’un des tests d’aptitude aux études de gestion : Tage Mage, Tage 2, Arpège (et GMAT). Ces tests mesurent l’aptitude du candidat dans sa capacité de mémorisation et de résolutions de problèmes, ainsi que des aptitudes verbales et logiques. Dans le test Arpège il y a des questions de culture générale.
  • Synthèse : Le candidat devra rédiger une synthèse à partir de plusieurs textes.
  • Langue : Très souvent sous forme de QCM portant sur la grammaire, la compréhension de texte et le vocabulaire.
  • Epreuve au choix (pour les concours Passerelle, HEC, ESCP Europe) : Choisir parmi les options proposées allemand, biologie, économie, informatique, économie, mathématiques…

Phase d’admission

  • L’entretien de motivation : organisé par les écoles elles-mêmes, l’entretien individuel de motivation se déroule devant un jury, composé de représentants de l’établissement (professeurs, diplômés et étudiants) qui évalueront la motivation du candidat à intégrer l’école, son projet professionnel et son ouverture d’esprit.
  • L’oral de langue : résumé et commentaire d’un texte ou d’une bande sonore suivi d’un échange en langue anglais en générale avec le jury, souvent composé d’un professeur d’anglais. Certaines écoles proposent ou imposent une 2ème langue à l’oral.

Calendrier des concours en admissions parallèles